Press "Enter" to skip to content

Les chronomètres HEUER Trackmaster

Pendant les années 70 HEUER-LEONIDAS créa une ligne de chronomètres économiques. Les plus populaires sont les références 8042 et 8047 de la série Trackmaster (il existe aussi une référence 8041 un peu plus rare). Un catalogue HEUER des années 70, annonce 100 000 unités vendues en un an ! [1]
L’ancêtre de ces deux modèles est la référence 8041 (plus rare) que l’on peut trouver dans un catalogue de 1968 [2] . Cependant, elle disparait rapidement des documents commerciaux de HEUER, remplacée par la référence 8042.
Ces chronomètre étaient relativement bon marché. Dans un catalogue de 1972, on les trouve à 22$ [3] (pour avoir une idée, un cheeseburger de mac-donald coutait 0.33$ [4]).
Le 8042 et 8047 (ainsi que le 8041) ont été présentés comme des chronomètres multidomaines. Néanmoins le 8047, d’une précision de 1/5em de seconde a un compteur central avec des marquages pour faciliter le chronométrage de rencontres sportives.

Le mécanisme (8040 ou 8045) à 1 rubis avec ancre à goujon est évidemment moins précis qu’un calibre 7 rubis avec une ancre à rubis. Cependant la dérive de -1/+3 secondes [5] par heure est largement suffisante pour un chronométrage d’activités sportives amateurs [6] . Le modèle 8047 de la vidéo a d’ailleurs été testé à +1.5s/+2s par heure [7] . Plutôt pas mal pour un
chronomètre de 40 ans !
Tous les trackmasters fonctionnent avec 3 commandes : la couronne verte pour démarrer et reprendre, le bouton gauche rouge pour stopper et le bouton noir de droite pour réinitialiser.

publicité pour le chronomètre "HEUER-LEONIDAS" dans le journal de Tintin (web)

Les couleurs flashy sont assez fun et bien différentes du design classiques des chronomètres century. Ces modèles étaient disponibles en “blanc, rouge, bleu, noir et argenté”. Pas de doute, ils datent bien des années 70.
Ils peuvent faire penser un peu penser à des jouets [8] . HEUER ciblait-il les enfants ? [9] Peut être… La publicité ci-dessous issue d’un exemplaire du “journal de Tintin” de 1970 fait la promotion du trackmaster. Le style est famillier et le tutoiement est utilisé : “As tu ton chronomètre LEONIDAS”. On note que la publicité mentionne la marque LEONIDAS plutôt qu’HEUER. Les trackmaster 8041, 8042 et 8047 font partie des rares références (si ce ne sont pas les seules) à porter la marque LEONIDAS ,après le rachat de la société, en 1964, par HEUER.

Les boitiers en plastique (exceptés ceux avec fibre de verre) étaient surtout utilisées pour les gammes économiques : CAN-AM, clubmaster, supersport ou roadmaster. A la fin des années 70, la gamme Trackmaster fut complétée de 2 références suppélementaires (8032 et 8037).

[1], [3] voir onthedash.com 1972 catalog (page 8)
[2] voir onthedash.com 1968 catalog (page 24)
[4] voir tasteofhome.com
[5] voir onthedash.com 1973 catalog (page 4)
[6] avis personnel de l’auteur fait après avoir parcouru les catalgues HEUER-LEONIDAS et regardé des publicités de l’époque.
[7] test réalisé par l’auteur. Le chronomètre est en position horizontal
[8], [9] réflexion personnelle de l’auteur

Voir aussi les pages sur le 8042 et le 8047